nos avis sur les livres
12 juin 2011

Life - Keith Richards

Aujourd'hui je vais vous parler de l'autobiographie du guitariste des Rolling Stones: Keith Richards. Ce pavé de 640  pages, sorti chez Robert Laffont, retrace la vie du bonhomme dans ses moindres détails, sans langue de bois et avec beaucoup d'humour.  Je ne suis pas un spécialiste des stones, j'ai donc appris beaucoup de choses avec ce livre. De Keith Richards, on ne connait en général que ce que la "légende" veut bien que l'on retienne: Keith Richard est un mec borderline, plein de drogue et complètement délirant, une... [Lire la suite]
Posté par Rael à 10:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juin 2011

Supergod - Warren Ellis & Garry Gastonny

Le décidement très bon éditeur Milady graphic (Scott Pilgrim!!!!) a sorti dans nos contrées la mini-série Supergod (Avatar press aux USA), scénarisée par Warren Ellis (Transmetropolitan, Planetary entre autre) et dessinée par Garry Gastonny (surement des trucs très biens mais j'ai jamais entendu parler de ce mec). Supergod raconte, par le monologue d'un scientifique anglais, l'avènement des surhommes dans un monde crédible, mais surtout la destruction de ce monde par ces héros sans ame, ces armes surpuissantes que se lancent les... [Lire la suite]
Posté par Rael à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 avril 2011

Trio d'Amélie Nothomb

Attentat   C'est l'histoire d'Epiphane, surnommé Quasimodo, uniformément laid et repoussant, qui rencontre la divine Ethel dont il tombe amoureux. Touchée par ce personnage, elle ne le repoussera pas, et même s'accrochera à lui sans jamais deviner ses sentiments.Il deviendra repoussoir officiel lors des défilés de mode, médiatisation qui le conduira jusqu'au Japon... Comme le précise la quatrième de couverture, on est bien dans un conte cruel sur l'Amour, c'est (comme toujours) très bien écrit et la fin est à la fois très... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 07:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2011

Souvenir de moments uniques - Domas

Je ne me souviens plus si je vous ai déjà parlé de Domas. J'ai rencontré le bonhomme pendant une séance de dédicace; même pas la sienne! Mais son bouquin, "Litost" était mis en avant, on (ma chérie et moi) l'a feuilleté rapidement et on est tombé amoureux.  Après "Litost" est arrivé "3 minutes" et j'ai encore plus aimé ce qu'il nous offrait à lire. Je crois bien que c'est à ce moment-là que je lui ai proposé une collaboration. Bon, il n'a pas vraiment besoin d'un scénariste, il se débrouille très bien tout seul. Mais moi, je... [Lire la suite]
Posté par Rael à 13:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 avril 2011

Le fils de son père - Mariotti

De ce qu'on m'en a dit, Olivier Mariotti est un mec brillant, multitâches, calé en dessin, vu que c'est son métier (aussi bien dans la pratique, que dans l'enseignement), et plutôt sympa. En plus, il est des Bouches du Rhône. C'est donc avec un à priori positif que je me suis plongé dans sa bd, "Le fils de son père". Essai transformé.  "Le fils de son père" est un one-shot autobiographique. Olivier Mariotti y parle de son rapport au père, et à la paternité entre autres choses. Tout commence un soir de vernissage, Olivier y... [Lire la suite]
Posté par Rael à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 avril 2011

Wilt 2 ou comment se débarrasser d'un crocodile, de terroristes et d'une jeune fille au pair

C'est une succession de quiproquos qui amène les personnages à délicieusement mettre en doute les propos d'Henry Wilt, faisant émerger des situations d'incompréhension totalement incongrues sous la plume du génial Tom Sharpe. C'est un peu moins fou que le 1er tome et un peu moins cinglant mais on reste dans cette absurdité « Wiltienne » qui m'avait déjà tant plu dans le premier volume.J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver ce personnage principal si spécial : ici tout commence avec un professeur qui pousse ses élèves... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 janvier 2011

Planetary et Tom Strong

                    Il est des ouvrages qui réussissent le tour de force de faire le point sur une époque, sur un pan de culture, de façon intelligente et bien ficelée. Planetary et Tom Strong sont de cette trempe. Planetary démarre avec la rencontre d'Elijah Snow le héros de cette série, avec Jakita Wagner. Elle vient de la part de l'agence Planetary pour le recruter. Planetary est une agence qui s'occupe d'enquêter sur des affaires étranges et surnaturelles. Elle est... [Lire la suite]
Posté par Rael à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 décembre 2010

Les naufragés de l'île Tromelin

Le temps, la pluie m'abrutissent, la brume qui recouvre tout me fait me blottir au fond du canapé avec, à mes côtés, le livre que je viens d'achever. Les naufragés de l'île Tromelin d'Irène Frain.Ça commence par une photo de mer turquoise prise dans une tempête, écume blanche et ancre échouée.L'île des Sables coincée entre l'île Bourbon (la Réunion), l'île de France (l'île Maurice) et Madagascar, jamais île n'a porté aussi bien son nom, un caillou, un bloc de corail venu on ne sait comment, grand d'à peine un kilomètre... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 novembre 2010

Dark Prophecy, tome 2 Level 26

Après Dark Origins, voici Dark Prophecy, la suite de Level 26, enfin plus exactement la suite des aventures de Steve Dark…On l’avait quitté à Rome, au beau milieu d’une fontaine, totalement désemparé et complètement flippé. Onle retrouve cinq ans plus tard, paranoïaque et libéré du service des Affaires Spéciales a enquêter sur une sordide série d’assassinats à travers tout le pays.Tout d’abord parlons du récit. La série de meurtres est vraiment géniale mais très différente de ce qu’il y a pu avoir dans Dark Origins. La barre de... [Lire la suite]
17 octobre 2010

Level 26

Il existe une échelle de dangerosité pour répartir les criminels : de niveau 1 à 25, 1 étant le crime passionnel ou accidentel, 25 le crime d'un psychopathe cruel. Mais Sqweegel n'entre dans aucune classification. Tellement terrible, tellement pervers que le niveau 26 a été crée spécialement pour lui. Aucune frontière, aucun mode opératoire, aucune victime ciblée, il tue n'importe qui, n'importe où, n'importe comment mais toujours de façon très sadique et originale. Ça c'est la mise en bouche du bouquin d'Anthony Zuiker et... [Lire la suite]