L'EP "Miss Chang" sorti le 14 mars dernier est là pour poser les toutes premières fondations du troisième album tant attendu des Chinese Man... "Racing with the Sun" déboule demain et d'ici là vous aurez bien le temps de vous plonger dans cet EP qui met avant tout l'eau à la bouche.

                       EP

Il n'est plus nécessaire de présenter le trio marseillais : depuis le véritable hit "I've got that thune" sur The Groove Sessions (2007) et ce dès leur premier opus, les Chinese Man en seulement deux albums ont déjà endossé le costume de groupe phare du genre trip hop français. Un des plus en vue en tout cas. 

En trépignant d'impatience de découvrir le troisième skeud "Racing with the Sun", 4 titres sont venus assouvir notre faim un petit mois avant sa sortie. Deux originaux que l'on trouvera donc sur cette nouvelle galette, puis deux autres morceaux remixés.

La patte des Chinese Man, on la ressent dès la première écoute de ce court EP. "Miss Chang", titre éponyme, est une grosse claque : des basses vombrissantes, des scratchs orientaux rappelant encore et toujours les influences chinoises marquées du groupe, et des lyrics hip hop avec le très perforant Cyph4. Une ouverture fracassante qui en dit long sur le désir de prolonger ce côté hip hop, oriental et traditionnel.

La deuxième compo "If You Please" ne fait qu'appuyer ce constat : utilisation de samples rappelant les sirènes hurlantes d'High Tone dans ses influences ethno/orientales, un beat proche du très réussi "Calling Bombay" sur The Groove Sessions 2 (2009).

A propos des deux remixs, là aussi, nous ne sommes pas en reste. "You're Listening To The Worlds" met à l'oeuvre la voix envoutante Katerin Deboer du groupe Belleruche dans les passages calmes du morceau, avant que des sonorités drum'n'bass prennent le pas. Flow ragga, l'efficacité de Lush One en raffale.
"Ganja" est le morceau qui symbolise parfaitement un mix : même si l'ambiance est clairement hip hop avec Rodney P au micro, on retrouve un peu du Cypress Hill dans le rythme, du Gorillaz dans les rires en fond sonore, et aussi du Peuple de l'Herbe dans la voix qui vient commenter le morceau "le haschich c'est le début de la fin, c'est l'antichambre du crime".

Un EP bien alléchant dans le sens où les quatre titres proposés ont marqué une certaine diversité des genres dans l'univers du groupe. Là où l'on pouvait craindre un manque de continuité dans les particularités orientales dans le trip hop des marseillais, ses influences ont clairement été gardées, voire même mises en avant. Dans cet EP, Chinese Man nous a fait du... Chinese Man. C'est excellent, mais on aimerait aussi voir si les Chinese peuvent se lâcher un peu plus et surprendre un public qui les attend désormais au tournant.

Verdict très bientôt...



L'EP DANS LE DETAIL

L'EP :
1) Miss Chang (4'21)
2) If You Lease (4'39)
3) You're Listenings to the Worlds (feat. Lush One, Plex Rock) -remix- (4'19)
4) Ganja (feat. Rodney P.) -remix- (3'27)

Durée : 16 min
Particularité : EP (nouvel album le lundi 11 avril 2011)
Sortie : 14 mars 2011
Genre : Trip hop
Label : Chinese Man Records
Egalement disponible sur : Le Musicodrome

NOTE : 15/20